Les agents infectieux émergents

Accueil / blog / Les agents infectieux émergents
Les agents infectieux émergents

Sous la pression de sélection, les micro-organismes évoluent sous peine de disparaître. Ils peuvent donner des maladies infectieuses dites « émergentes » lorsque l’identité clinique est nouvellement apparue ou identifiée ou « ré-émergente » lorsque la maladie est déjà connue mais dont l’incidence augmente ou que ses caractéristiques se modifient.

Les auteurs de ce papier, C. Chidiac et T. Ferry des hospices civils de Lyon, font le point sur les maladies infectieuses émergentes et/ou réémergentes de ces dernières années et dont certaines peuvent poser des problèmes majeurs de santé publique.

C. Chidiac et T. Ferry des hospices civils de Lyon viennent de faire paraître une revue des maladies infectieuses émergentes et/ou ré-émergentes.

Adaptation des micro-organismes

Les micro-organismes évoluent sont capables de s’adapter au milieu environnant grâce à la plasticité de leur génome.
Sous la pression de sélection les bactéries et autres virus sont obligés de s’adapter sous peine de disparaître.

Ce phénomène, aussi appelé « course de la reine rouge » (en référence à la reine rouge du roman de Lewis Carroll – de l’autre côté du miroir-) maintient les rapports de force entre les différentes espèces et fait émerger des individus possédant de nouveaux caractères : par exemple, si la selection naturelle favorise le prédateur, elle favorise aussi les proies les plus rapides ! (NDLR)

Les différentes maladies émergentes

Syndrome respiratoire aigu sévère

Le SRAS est apparu en 2003. Ce coronavirus responsable d’une symptomatologie sévère s’est rapidement répandu faisant plus de 8 000 malades et 74 morts dans une trentaine de pays.

Grippe aviaire

Le virus H5N1 est apparu à Hong Kong en 1997. Il a donné une épizootie dans de nombreux pays. C’est donc une maladie animale. Cependant, la promiscuité entre la poule et l’homme dans certains pays a provoqué des cas humains. L’OMS rapporte pour la période 2003-2016, 854 cas dont 450 décès dans 17 pays.

MERS-CoV

C’est lui aussi un coronavirus identifié en 2012 en Arabie Saoudite et au Qatar. Elle sévit surtout dans la péninsule arabique et récemment en Corée.

Zika

Le virus Zika a été isolé chez l’homme en 1952. Il y a eu 4 épidémies recentes en micronésie sur l’ile de Yap en 2007, en Polynésie française en octobre 2013, en Nouvelle Calédonie en janvier 2014 et au Brésil en mai 2015.

Ebola

L’épidémie signalée par la république de Guinée en 2014 s’est étendu en Sierra Leone, au Liberia puis au Nigéria. Sur 28 616 cas confirmés, probables et suspectés on dénombre 11 310 décès.

Chikungunya

C’est une anthropozoonose transmise à l’homme par piqure de moustique. A l’acmé de l’épidémie en 2006 on dénombrait 45 000 cas hebdomadaires.

Toutes ces maladies sont décrites dans cette revue d’une manière très complète : transmission, manifestations cliniques, diagnostic et contrôle de la maladie.

On pourra retrouver cette publication en suivant le lien suivant :

Agents infectieux émergents. C. Chidiac, T. Ferry. Transfusion clinique et biologique (2016), http://dx.doi.org/10.1016/j.tracli.2016.08.007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *