Le risque NRBC / La radioprotection

Accueil / blog / Le risque NRBC / La radioprotection
Le risque NRBC / La radioprotection

Les tenues NRBC filtrantes protègent-elles contre les radiations ?

Une question fréquemment posée suite à l’accident de Fukushima…

Les tenues NRBC filtrantes protègent-elles contre les radiations ?
Une question fréquemment posée suite à l’accident de Fukushima…
La réponse à…

La réponse à cette interrogation n’appelle malheureusement pas de réponse simple.

Pour commencer, les équipements de protection individuelle ne vont traiter que de contamination externe et en aucun cas de contamination interne.

Les radiations peuvent se présenter sous différentes formes : alpha, béta, gamma, neutrons.

Les tenues NRBC, qu’elles soient filtrantes (telles que les nôtres) ou étanches (plastiques), protègent contre les retombées de poussières radioactives. Notre combinaison NRBC filtrante POLYCOMBI™ a d’ailleurs été testée et évaluée classe 1 à l’IRSN suivant la norme EN13982-1:2004 -protection contre les particules chimiques en suspension dans l’air et EN1073-2:2002 – protection contre une contamination radioactive sous forme de particules. Les tenues NRBC filtrantes sont fortement recommandées pour deux raisons principales :

1. Elles réduisent considérablement la contrainte physiologique sur le porteur par rapport aux tenues plastiques étanches et donc augmentent l’autonomie d’intervention.

2. En cas de contamination sous forme gazeuse, elles permettent d’adsorber à l’intérieur de la tenue certains composés radioactifs gazeux qui seraient entrés par effet de pompage ce qui n’est pas vrai des tenues étanches.

L’équipement de protection crée une barrière aux éléments radioactifs qui glisseront pour tomber au sol pour la majorité ou resteront sur la couche externe de l’équipement. Pour ces derniers, leur distance de la peau est de l’ordre du cm (8 mm d’air, 1 mm de tissu et 0,5 à 1 mm de microbilles de carbone activé). Dans le cas d’une utilisation correcte de la tenue, les radiations alpha n’atteindront plus la peau, 10% des rayons béta seront absorbés. L’équipement de protection n’aura presqu’aucun effet sur les rayons gamma.

Contre des radiations de type gamma, seul un tablier de plomb pourra assurer une protection minimum, au détriment des capacités opérationnelles !

La POLYCOMBI™ développée pour satisfaire les besoins du Plan Blanc et de la Circulaire 700, offre le meilleur compromis protection/maintien de la capacité opérationnelle.

One thought on “Le risque NRBC / La radioprotection

  1. Bonjour, Nous sommes en désaccord avec notre administration, qui oblige les agents de sécurité / Incendie de l’établissement, à se raser totalement la barbe, ceci dans le but qu’un jour, nous subissons une attaque NRBC.
    Ces agents refusent systématiquement le rasage total de leur barbe actuellement, alors qu’aucune alerte NRBC est donnée. Y a t-il un décret ? une circulaire qui précise clairement le rasage total de la barbe, dès que l’on rentre dans cette unité de sécurité / Incendie ?. Merci de vos retours. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X