"Ils nous protègent, nous les protégeons."

Blog NRBCe

Ouvry et BBI Detection lance DECPOL® : Le gant de décontamination

Publiée par Damien le 21 juin 2017

A l’occasion de l’IAFC Hazmat de Baltimore (15-18/06/17), conférence pour les primo-intervenants, OUVRY s’associe avec la société BBI Detection afin d’introduire DECPOL auprès des spécialistes US de la décontamination.

En avant-première aux USA, lancement du gant de décontamination d’urgence DECPOL !

Les armes chimiques (NRBCe) sont aussi à l’origine d’armes thérapeutiques

Publiée par François Renaud le 31 mai 2017

Des armes chimiques redoutables ont été détournées de leur destination pour être utilisées dans le domaine de la thérapeutique. On craint toujours que les résultats des recherches des scientifiques soient utilisés à des fins inappropriées, terroristes par exemple. Nous avons ici l’exemple inverse de la transformation de molécules extrêmement toxiques en médicaments à toxicité maîtrisée, très utiles dans le domaine de la chimiothérapie anticancéreuse. C’est bien l’ypérite qui a donné naissance au premier médicament contre le cancer ! Quant aux organophosphorés, décortiquer leur mode d’action nous a permis de mettre au point des médicaments contre la maladie d’Alzheimer ou des glaucomes.

Nous décrivons ici les processus qui ont mené les scientifiques à synthétiser des médicaments anticancéreux fort utiles à partir de molécules extrêmement toxiques utilisées comme armes chimiques pendant les conflits.

OUVRY® renforce son implantation en Bretagne et dans le grand Ouest et poursuit son développement au plus près des opérateurs exposés aux risques d’agents toxiques

Publiée par Damien le 19 mai 2017

Concentrée sur ce cœur de métier très exigeant, la société Ouvry rassemble une équipe qualifiée et totalement dédiée à ces problématiques de protection NRBC.
De fabrication française, alliant confort et fiabilité, facilité de mise en œuvre et adaptabilité aux différents environnements d’emploi, les équipements et systèmes Ouvry sont conçus pour toujours mieux « protéger ceux qui nous protègent », devise de la maison.

PME lyonnaise créée en 2005, Ouvry SAS est spécialisée dans le domaine de la protection NRBC, et de la décontamination. Elle fabrique et fournit des équipements de protection corporelle et respiratoire et des moyens de décontamination destinés aux forces armées, aux forces d’intervention de la défense, de la gendarmerie et de la police (notamment GIGN, RAID, BRI …), mais aussi aux services de sécurité publique et civile et de la santé (APHP, brigade des sapeurs-pompiers de Paris …). Son domaine d’expertise est bien évidemment parfaitement dual, et l’emploi des équipements et systèmes Ouvry sont appréciés aussi bien en cas de crise sanitaire, en cas de catastrophe industrielle que pour un usage plus fréquent de protection individuelle préventive pour l’industrie, l’agriculture et les infrastructures critiques.

Le retour de la peste ? (NRBCe)

Publiée par François Renaud le 10 mai 2017

Plusieurs articles scientifiques récents font référence à la peste.
Faut il s’interroger sur un retour éventuel de la maladie comme maladie ré-émergente ? comme arme biologique ? ou par une utilisation malveillante terroriste ?

La peste est bien ancrée dans notre mémoire collective. Elle fit des ravages au cours de siècles précédents et il est difficile de s’imaginer qu’une personne sur deux en mourut ! Mais cette maladie n’a pas disparu de la surface du globe et elle tue encore. De nombreuses tentatives ont été menées pour en faire une arme biologique : peut-elle être utilisée dans le cadre d’actes terroristes ?

La protection contre les TICs, Toxiques Industriels et Chimiques (NRBCe)

Publiée par François Renaud le 28 avril 2017

Les TIC’s sont les Toxiques Industriels Chimiques et ils se présentent généralement sous forme de liquides associés à des tensions de vapeurs saturantes plus ou moins importantes ou de gaz.
Ils s’apparentent aux agents chimiques de guerre. La "polycombi" est un EPI du type "filtrant" présentant une excellente protection contre les agents chimiques de guerre (HD, GD...). Nous l’avons testée pour ses capacités à protéger contre des TIC’s comme l’acide fluorhydrique et le chlore et à résister à une projection liquide d’acide concentré, produit parfois utilisé intentionnellement dans les manifestations contre les forces de l’ordre.

L’industrie chimique utilise des produits hautement toxiques lesquels, lorsqu’ils sont libérés, généralement accidentellement, peuvent représenter une menace sérieuse pour le personnel qui se trouve sur place, puis pour les primo-intervenants. Après avoir défini les principaux TICs, nous verrons comment s’en protéger.

Les principales armes chimiques : rappel (NRBCe)

Publiée par François Renaud le 20 avril 2017

Malgré les traités d’interdiction des armes chimiques et leur destruction, on entend parler tous les jours de leur utilisation sur des terrains d’opération : le chlore répandu régulièrement en Syrie, le gaz sarin lors de l’attaque du 4 avril 2017 dans la ville de Khan Cheikhoun en Syrie, du Vx apposé sur le visage de Kim Jong-nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, assassiné le 13 février 2017 à l’aéroport de Kuala Lumpur.

Dans ce court article nous rappelons les propriétés des principaux produits constituant ce qu’on appelle la "les armes chimiques de la menace".

La thermophysiologie et ses applications dans le NRBCe

Publiée par François Renaud le 10 mars 2017

Nous savons tous qu’il y a un antagonisme évident entre les capacités de protection individuelles contre les produits chimiques liquides et gazeux et la régulation de la température corporelle : en empêchant les gaz de pénétrer, le vêtement perturbe la régulation de la température corporelle. Le porteur de la tenue est alors en danger !

Quelles sont les solutions ?

Nous décrivons dans cette rubrique comment un vêtement peut à la fois protéger contre des liquides et des gaz chimiques extrêmement toxiques et permettre en même temps la régulation de la température corporelle.

CRISPR/Cas9 : une arme dans les mains des terroristes du NRBCe

Publiée par François Renaud le 3 février 2017

Nous décrirons le principe de cette nouvelle méthode qui permet de modifier les génomes de façon ciblée. Grâce à elle, on peut, d’une manière simple et rapide neutraliser des gènes ou même en ajouter de nouveaux au sein de n’importe quel organisme vivant. Les applications médicales sont très prometteuses et le modèle souris a permis la guérison de maladies génétiques comme la myopathie de Duchenne. Les effets pervers résident dans la modification des cellules germinales de l’homme aboutissant à de nouveaux caractères transmissibles ou, à la modification de micro-organismes pour les rendre résistants aux antibiotiques ou aux défenses immunitaires, avec des applications directes dans le domaine du bioterrorisme.

Crispr/Cas9 est une méthode de manipulation du génome. Elle promet de grandes avancées dans le domaine médical et des cas concrets très positifs ont déjà été publiés. Cependant, comme tout progrès scientifique, elle peut être utilisée à des fins moins nobles.

Information

21-24
NOV. 2017
PARIS-NORD VILLEPINTE

Contact

Réseaux sociaux