"Ils nous protègent, nous les protégeons."

Résurgence d’Ebola au Libéria

Dans un communiqué du 23 novembre 2015, l’OMS fait état d’une nouvelle résurgence du virus Ebola. Les 3 cas confirmés sont traités à Monrovia et les 150 contacts sont suivis.

De nouveaux cas d’Ebola sont apparus au Libéria : que doit on penser de cette résurgence ?

Les faits
Alors que l’OMS a annoncé par 2 fois l’arrêt de la transmission de la maladie au Libéria (plus aucun cas déclaré depuis 42 jours, 2 fois le temps d’incubation) un nouveau cas vient d’apparaître à Monrovia. Un jeune garçon de 15 ans vient de mourir alors qu’il ne présentait aucun antécédent, c’est-à-dire qu’il n’a jamais été en contact avec un malade ni voyagé. Son père et son frère sont également infectés. Il a été probablement contaminé par un malade guéri chez lequel le virus a persisté plusieurs mois. C’est le phénomène de résurgence.

La persistance du virus
De nombreuses données cliniques montrent que des malades guéris de la phase aiguë de la maladie peuvent héberger le virus pendant de longs mois, soit dans l’œil (25% des survivants se plaignent de troubles de la vue), le liquide amniotique, le placenta, le lait maternel, le système nerveux central et surtout dans le sperme. Certains patients excrètent dans leur sperme du virus détecté en RT-PCR pendant 9 mois et plus (au moins 1/4 des hommes).
Néanmoins, bien que la transmission du virus d’un patient guéri à une personne saine soit possible, et en particulier au cours d’un rapport sexuel, elle est extrêmement réduite ; seuls 6 cas de résurgence ont été relatés. Deux cas ont été décrits en Guinée et 1 en Sierra Léone au cours de ces dernières semaines.

La réaction
Bien évidemment, la réaction doit être très rapide pour éviter la mise en place d’une nouvelle chaine de transmission. D’ailleurs, dans le cas du Libéria, ce sont en plus des 3 patients, plus de 150 contacts qui sont suivis de près.
Des essais de vaccination sont actuellement menés en Sierra Léone et en Guinée. Les contacts et les contacts des contacts sont vaccinés par le vaccin expérimental rVSV-EBOV pour lequel le Lancet a publié les premiers résultats : il a montré 100 % d’efficacité sur 4123 personnes.

Bibliographie
Ebola : 3 nouveaux cas confirmés, campagne de vaccination. Medscape 9 septembre 2015
3 cas d’Ebola au Libéria : le retour ? Medscape 27 novembre 2015
Persistance du virus Ebola après la phase aigüe de la maladie chez les survivants
Résurgence d’Ebola au Libéria
Pour l’image

Information

21-24
NOV. 2017
PARIS-NORD VILLEPINTE

Contact

Réseaux sociaux