"Ils nous protègent, nous les protégeons."

Les traitements pharmacologiques des empoisonnements aux organophosphorés

M. Eddleston et F.R. Chowdhury viennent de faire paraître dans Br J Clin Pharmacol. (2015 Sep 14) un article résumant les différents traitements des empoisonnements aux organophosphorés et leurs évolutions.

Comment évoluent les traitements des empoisonnements aux organophosphorés ?

Les empoisonnements aux organophosphorés représentent un problème de santé publique important puisque les insecticides sont responsables d’au moins 5 millions de morts dans le monde au cours des 30 dernières années. Or, les traitements sont toujours les mêmes depuis les années 50, date des premiers traitements de ce type d’intoxication.

L’atropine et les oximes sont toujours les éléments de base.

On voit apparaitre des antidotes supplémentaires comme le magnésium, la clonidine et le bicarbonate de sodium mais sans réponse définitive sur leur utilisation.

Des produits nouveaux sont à l’étude comme les antagonistes nicotiniques, les agoniste bêta-adrénergiques ou les émulsions de lipide et ils font l’objet d’études cliniques.

Cependant, le grand nombre d’insecticides chimiques à base d’organophosphorés et donc des types d’empoisonnements différents qu’ils engendrent ainsi que les réponses variées aux traitements vont rendre difficile la mise sur le marché d’un tel traitement.

La solution n’est elle pas dans la réduction de l’utilisation des organophosphorés dans le monde agricole ?

Image REUTERS/K. K. ARORA/FILES

L’article est sur le lien suivant

Information

21-24
NOV. 2017
PARIS-NORD VILLEPINTE

Contact

Réseaux sociaux