"Ils nous protègent, nous les protégeons."

Blog NRBCe

Et l’on reparle de la variole ! agent NRBCe

Publiée par François Renaud le 23 juillet 2017

En 2002, c’est une souche de la poliomyélite qui avait été fabriquée "artificiellement" en laboratoire. D’une taille 30 fois plus petite que le génome de la variole, il n’a fallu qu’une quinzaine d’années pour venir à bout des problèmes techniques et parvenir à synthétiser complètement le génome du virus de la variole équine. Mauvaise nouvelle ? Peut être que oui si la souche se retrouve dans des mains malintentionnées. Peut être que non si elle permet de créer de nouveaux vaccins et/ou la mise au point de médicaments anti-cancéreux.

Le génome du redoutable virus de la variole vient d’être synthétisé grâce aux techniques de la biologie synthétique. Que faut-il en penser ?

2nd International Conference CBRNE - Research & Innovation May 29th - June 1st 2017

Publiée par François Renaud le 29 juin 2017

La 1ère conférence international NRBCe eut lieu du 16 au 19 mars 2015 à Antibes -Juan les pins. Elle eut un succès considérable et les organisateurs ont choisi d’organiser une deuxième rencontre internationale, à Lyon cette année, du 29 mai au 1er juin 2017. Située sur 4 jours elle a permis de faire le point sur l’évolution des sujets traitant du NRBCe.
Unité de temps et unité de lieu pour une réunion parallèle "CBRN exposure assessment and medical contermeasures" Advanced Research Workshop.

Cette deuxième conférence internationale fut elle aussi très riche d’enseignements. Des conférences, des séances de poster et des présentations industrielles ont permis des échanges fructueux alors que le contexte actuel est plutôt tendu.

Les tenues NRBC auto-décontaminantes

Publiée par François Renaud le 23 juin 2017

Les photocatalyseurs sont des constituants capables de détruire les substances organiques qui sont à leur contact sous la seule action des rayons UV comme ceux produits par le soleil par exemple. On peut donc les introduire dans différents substrats qui pourront s’ "auto-nettoyer" : les applications industrielles peinent à se développer. En revanche, les introduire dans un textile de protection (textile fonctionnalisé) pouvant alors neutraliser les produits toxiques sans intervention extérieure est un véritable challenge sur lequel Ouvry SAS a beaucoup travaillé.

Nous décrirons rapidement les mécanismes de la photocatalyse qui permettent à des textiles de détruire la matière organique qui se trouve à son contact. La société Ouvry s’est beaucoup investie dans ces recherches par l’intermédiaire de 2 programmes de recherche : SELDEC et SAFECOAT.

Ouvry et BBI Detection lance DECPOL® : Le gant de décontamination

Publiée par Damien le 21 juin 2017

A l’occasion de l’IAFC Hazmat de Baltimore (15-18/06/17), conférence pour les primo-intervenants, OUVRY s’associe avec la société BBI Detection afin d’introduire DECPOL auprès des spécialistes US de la décontamination.

En avant-première aux USA, lancement du gant de décontamination d’urgence DECPOL !

Les armes chimiques (NRBCe) sont aussi à l’origine d’armes thérapeutiques

Publiée par François Renaud le 31 mai 2017

Des armes chimiques redoutables ont été détournées de leur destination pour être utilisées dans le domaine de la thérapeutique. On craint toujours que les résultats des recherches des scientifiques soient utilisés à des fins inappropriées, terroristes par exemple. Nous avons ici l’exemple inverse de la transformation de molécules extrêmement toxiques en médicaments à toxicité maîtrisée, très utiles dans le domaine de la chimiothérapie anticancéreuse. C’est bien l’ypérite qui a donné naissance au premier médicament contre le cancer ! Quant aux organophosphorés, décortiquer leur mode d’action nous a permis de mettre au point des médicaments contre la maladie d’Alzheimer ou des glaucomes.

Nous décrivons ici les processus qui ont mené les scientifiques à synthétiser des médicaments anticancéreux fort utiles à partir de molécules extrêmement toxiques utilisées comme armes chimiques pendant les conflits.

OUVRY® renforce son implantation en Bretagne et dans le grand Ouest et poursuit son développement au plus près des opérateurs exposés aux risques d’agents toxiques

Publiée par Damien le 19 mai 2017

Concentrée sur ce cœur de métier très exigeant, la société Ouvry rassemble une équipe qualifiée et totalement dédiée à ces problématiques de protection NRBC.
De fabrication française, alliant confort et fiabilité, facilité de mise en œuvre et adaptabilité aux différents environnements d’emploi, les équipements et systèmes Ouvry sont conçus pour toujours mieux « protéger ceux qui nous protègent », devise de la maison.

PME lyonnaise créée en 2005, Ouvry SAS est spécialisée dans le domaine de la protection NRBC, et de la décontamination. Elle fabrique et fournit des équipements de protection corporelle et respiratoire et des moyens de décontamination destinés aux forces armées, aux forces d’intervention de la défense, de la gendarmerie et de la police (notamment GIGN, RAID, BRI …), mais aussi aux services de sécurité publique et civile et de la santé (APHP, brigade des sapeurs-pompiers de Paris …). Son domaine d’expertise est bien évidemment parfaitement dual, et l’emploi des équipements et systèmes Ouvry sont appréciés aussi bien en cas de crise sanitaire, en cas de catastrophe industrielle que pour un usage plus fréquent de protection individuelle préventive pour l’industrie, l’agriculture et les infrastructures critiques.

Le retour de la peste ? (NRBCe)

Publiée par François Renaud le 10 mai 2017

Plusieurs articles scientifiques récents font référence à la peste.
Faut il s’interroger sur un retour éventuel de la maladie comme maladie ré-émergente ? comme arme biologique ? ou par une utilisation malveillante terroriste ?

La peste est bien ancrée dans notre mémoire collective. Elle fit des ravages au cours de siècles précédents et il est difficile de s’imaginer qu’une personne sur deux en mourut ! Mais cette maladie n’a pas disparu de la surface du globe et elle tue encore. De nombreuses tentatives ont été menées pour en faire une arme biologique : peut-elle être utilisée dans le cadre d’actes terroristes ?

La protection contre les TICs, Toxiques Industriels et Chimiques (NRBCe)

Publiée par François Renaud le 28 avril 2017

Les TIC’s sont les Toxiques Industriels Chimiques et ils se présentent généralement sous forme de liquides associés à des tensions de vapeurs saturantes plus ou moins importantes ou de gaz.
Ils s’apparentent aux agents chimiques de guerre. La "polycombi" est un EPI du type "filtrant" présentant une excellente protection contre les agents chimiques de guerre (HD, GD...). Nous l’avons testée pour ses capacités à protéger contre des TIC’s comme l’acide fluorhydrique et le chlore et à résister à une projection liquide d’acide concentré, produit parfois utilisé intentionnellement dans les manifestations contre les forces de l’ordre.

L’industrie chimique utilise des produits hautement toxiques lesquels, lorsqu’ils sont libérés, généralement accidentellement, peuvent représenter une menace sérieuse pour le personnel qui se trouve sur place, puis pour les primo-intervenants. Après avoir défini les principaux TICs, nous verrons comment s’en protéger.

Information

21-24
NOV. 2017
PARIS-NORD VILLEPINTE

Contact

Réseaux sociaux